Gbagbo Boulanger?

Je vais, dans cette rubrique, faire mon commentaire composé sur un fait de l’actualité.

je souhaite revenir sur quelques points que j’ai trouvés importants pour en faire une lecture personnelle.

En tout état de cause, mon avis ici n’engage personne d’autre que moi. Mais comme je vous l’avais annoncé, je ne veux utiliser ici la langue de bois des politiciens qui croient que l’art politique n’est que roublardise, impondérance et au-delà de tout, clientélisme. Pour moi, tous ces mots ont un sens. C’est d’ailleurs le cas du mot boulanger.

Effectivement, le mot est une source créatrice. Cela n’est en rien de moi mais de la bible puisqu’au commencement était le verbe et le verbe était avec Dieu et le verbe était Dieu. Oui! Le verbe est divin. Il est l’essence, sinon la quintessence de toute chose. C’est pour cela que le verbe détermine et reste un déterminant. Il est une chose de paraître et une autre d’être. Le paraître n’engage que celui qui veut voir autre chose que ce qui est. Or ce qui est ne peut être que la vérité. En un mot, un mot renvoie à une entité supérieure à celle que l’on veut y voir.

C’est ainsi le cas du mot boulanger qui prend ici, non plus le sens de celui qui utilise de la farine pour faire du pain ou de ces merveilles de la pâtisserie. Pour quelqu’un comme moi qui suis friand de la baguette des gaulois, j’avoue que le terme boulanger a toujours été lié au délice. Mais lorsque le Général Guéi donna une définition succincte du “gbagbisme”, c’est-à-dire l’art politique de Gbagbo, comme étant l’enfarinade ultime, j’avoue que j’ai été très choqué. Passé le premier moment de rires, j’ai fini par reconnaître que nombre de personnes n’ont pas compris la philosophie et l’art tactique de l’enfant de Mama.

Ce dont il s’agit ici, n’est rien d’autre que de l’art. Non pas stratégique, mais purement tactique. Car si la stratégie se projette comme une perspective globale et finale, la tactique reste les moyens pratiques, concrets qui permettent d’aboutir à cet objectif. Ainsi, Machiavel lui-même, observant le jeu de son temps, fera dans “le Prince”, l’apologie de la tactique comme art de la gestion du pouvoir.

Quand le Prince par exemple devient doux puis violent ou encore quand l’esclave qui veut s’affranchir prend toutes les ordonnances du maître pour entrer dans ses faveurs avant de l’assommer, cela n’est rien d’autre que de la tactique. C’est en dernière analyse le moyen que l’on déploie pour aboutir à un objectif ultime qu’on s’est fixé. Ce qui compte, ce n’est pas ce que les autres diront mais c’est la capacité, en soi, de l’arme mise en branle, à atteindre son but qui fait parti d’un ensemble précis. Le tacticien a ainsi, dans son objectif ou encore sous ses yeux, son but stratégique et manœuvre pour l’atteindre.

L’ultime art en la matière, dira Sun Tsu, est de vaincre sans même combattre. Ici, dans le cadre qui nous concerne, c’est de faire croire aux autres qu’on est en plein dans l’amusement alors qu’on est de fait au Cœur de la guerre politique.

Qu’est-ce à dire si ce n’est que Gbagbo n’est rien d’autre qu’un maître de la tactique. Il n’est pas un boulanger mais un Grand Maître qui manœuvre pour atteindre l’objectif ultime qu’il s’est fixé. Je ne suis donc pas de l’avis de ceux qui disent qu’il est « boulanger ». Car ici comme ailleurs, ce qui compte, ce n’est pas ce que l’on croit mais la réalité de ce qui est en dehors de notre perception.

 Je voudrais tout simplement faire une remarque de bon sens: comment un dialogue peut-il être autrement que direct? Répondons ensemble à cette question et on aura fait un résumé de l’art tactique gbagbiste qu’un ami, du temps de notre journal Le Fédéral, a décrit comme le crabisme.

Bienvenue sur Mon Blog

Les temps, si l’on mesure par les nouvelles technologies, changent et courent plus que la vitesse de la lumière. Avant même que nous autres Africains soyons connectés au réseau internet, il est question de la nano technologie dans les pays occidentaux. Celle-ci fait référence à la technologie de l’infiniment petit. C’est comme si, un homme ayant séjourné quarante nuits et quarante jours dans un trou noir sans rien à manger, se voyait proposer, dès qu’il voit le soleil briller pour la première fois depuis des lustres, de faire un tour sur la lune avec un satellite. Nous sommes malheureusement à l’heure de l’homme de la caverne alors que les autres vont faire du tourisme sur la lune. Mais quelle est la pertinence de ces propos par rapport à mon blog? Pourquoi vous transporter sur la lune alors que nous préférons rester sur terre?

Eh bien, c’est justement parce que je souhaite que nous nous interrogions sur toutes les choses qui nous préoccupent aujourd’hui que cette histoire de l’homme de la caverne est importante. Je fais partie de ce groupe d’Africains qui ne voient pas notre handicap mais qui veulent se focaliser sur notre potentiel et notre capacité. Je suis certes, de formation historien. Mais je ne veux pas me bloquer dans les annales de Lucien Fèbre et de Marc Bloch. Je ne suis pas non plus pour faire la guerre des tranchées sur la couleur des Egyptiens. Ce que je sais, c’est que l’Homme Noir doit avancer sur le chemin de la redécouverte de sa propre grandeur en travaillant aujourd’hui, chaque jour et gagner sur chaque jour comme le Roi Christophe le voulait. Je ne veux pas regarder derrière uniquement pour m’y figer ou en faire un sujet de plaisir platonicien. Non! Si je regarde derrière, c’est pour m’inspirer et me permettre d’inventer, sinon de remettre au goût du jour, la richesse du passé.

Il est certes vrai que nous serions les damnés de la terre comme Fanon le claironna. Mais je suis certain que nous resterons le levain de l’humanité. C’est pour cela que je souhaite qu’ensemble, nous quittions les vallées de la langueur et de la récrimination pour grimper sur les hauteurs de la créativité. C’est pour cela que nous disons à l’UDL: Ensemble Osons ! C’est-à-dire, des débats contradictoires, sortira la lumière qui jaillira pour éclairer d’un jour nouveau la destinée de nos nations. Bienvenu(e) dans le monde du débat et de la liberté de la pensée. On dit qu’elle est belle la liberté quand elle est nue. Alors commençons notre cheminement ensemble pour que nous puissions “oser inventer l’avenir” comme le chanta Thomas Sankara.

God Bless Africa!

Dr MJ AHIPEAUD

LA PRESSE EN PARLE!

dimanche, 11 mars 2007

10 mars, 2007
N°1053:Accords de Ouaga Le président de l’UDL, Dr. Martial Ahipeaud, s’en réjouit
L’Intelligent d Abidjan – Publie a 10:16 am Accords de Ouaga Le président de l’UDL, Dr. Martial Ahipeaud, s’en réjouit “Nos propositions ont été prises en compte” La plupart des partis politiques ivoiriens ont salué les accords de Ouaga paraphés le dimanche 4 mars dernier par le camp présidentiel et les Forces nouvelles. L’UDL – Union pour la Démocratie et les Libertés – du Dr. Martial Ahipeaud, n’est pas en reste.

Sur son site internet – www.udl-ci.org le leader de cette nouvelle formation politique ivoirienne, candidat à la présidentielle prochaine, a exprimé un satisfecit partiel et a appelé les Ivoiriens et la communauté internationale à la vigilance. “L’UDL se réjouit plus que toute autre organisation du contenu de l’accord puisqu’il atteste officiellement, que nos propositions en date du 4 Septembre 2006 (l’Inter du mercredi 06 septembre 2006, article intitulé “Joseph Martial Ahipeaud parle aux Ivoiriens”…) ont été prises en compte.

http://www.lintelligentdabidjan.org/Actualites/?p=1904

******
AFRICA INTERNATIONAL – Interview réalisée par Rachid N’DIAYE
COTE D’IVOIRE: Martial Ahipeaud et les anciens camarades

Leader mythique de la Fédération étudiante (Fesci) qui a ébranlé le régime du président Bédié au début des années 1990, le jeune compagnon de route de l’opposant Laurent Gbagbo durant les années de braise, aujourd’hui docteur d’universitée l’université de Londres, préside l’Union pour le Développement et les Libertés (UDL). Il juge sévèrement ses anciens camarades devenus membres de la rébellion ou jeunes patriotes.

http://www.africainternational.info/index.php?action=arti…

******

Le premier secrétaire général de la Fesci s’invite dans le débat sur le scandale des déchets toxiques. Joseph Martial Ahipeaud, dans une lettre ouverte au Président Laurent Gbagbo, exprime son indignation et son désaccord sur le fond et la forme et sur la façon dont l’affaire est gérée par les auto [...]
lire la suite :http://www.wikio.fr/search=ahipeaud

******

REZO-IVOIRE.NET – actualités
Un nouveau parti politique bientôt sur l’échiquier politique ivoirien
AIP

Un nouveau parti politique, émanation de l’ancien leader de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI), M. Martial Ahipeaud, sera bientôt présent sur l’échiquier politique ivoirien, a appris vendredi, un journaliste de l’AIP, de source proche de ses responsables(…)
lire la suite :http://rezoivoire.net/news/read.php?newsid=996

******

Sortie de crise – Martial Ahipeaud fait ses propositions mardi 5 septembre 2006 – Par L’intelligent d’Abidjan
Abidjan.net > Actualités > L’intelligent d’Abidjan

1-Propositions concrètes et Chronogramme
1.Convocation d’une rencontre avant le 15 Septembre 2006 entre les partis et groupements de partis pour une ultime discussion sur le processus de paix. Cette rencontre devra avoir pour objet de faire le bilan du gouvernement Banny, clarifier les points d’achoppement et construire un consensus sur le déroulement du processus électoral, de désarmement et de réconciliation nationale.
2.Etendre l’autorité de l’état sur toute l’étendue du territoire national par le redéploiement des organes responsables du processus électoral avant le 31 Octobre 2006 notamment l’Office National de l’identification, la Commission Electorale Indépendante et l’administration centrale(…)
lire la suite :http://news.abidjan.net/article/?n=211003

******

Joseph Martial Ahipeaud (ex- SG de la FESCI) explose
. “J’ai suivi Guéï en 2000 pour éviter la guerre civile au pays ” . “On a poussé Guéï à devenir une proie facile ” . “Je n’ai jamais été militant du FPI ”
vendredi 14 juillet 2006 – L’INTER – par JMK AHOUSSOU

L’inter : Il y a quelques temps qu’on ne vous a plus entendu alors qu’on peut vous considérer comme une figure marquante de la vie socio-politique nationale de ces 15 dernières années. Qu’est-ce qui a fondé ce long silence ?

M. Joseph Martial Ahipeaud : Effectivement, j’ai observé un temps de silence parce que je considère qu’il y a trop de bruits aujourd’hui dans le pays et même si on a des idées qui sont novatrices, si on a des propositions qui sont nouvelles, ces propositions-là ne peuvent pas être (…)
lire la suite : http://www.linter-ci.com/article.php3?id_article=2591

******

People’s Socialist Union
From Wikipedia, the free encyclopedia

USP was founded in 1996. The general secretary of USP is Henri Tohou who, on 19 February 1990 initiated and led with few students of the Yopougon University Campus (Abidjan), the first significant Ivorian students’ uprising against President’s Houphouet Boigny’ regime, one of the most brutal French-sponsored dictartorships of Africa. Along with other students, they targeted the MEECI, former national students movement from which the ruling party drew its young supporters,which was later replaced by FESCI-Federation of students and school pupils, founded in April 1990 under the leadership of Henri Tohou, Martial Ahipeaud, Azowa Beugre Amos, and Ahononga Gregoire(…)
read more : http://en.wikipedia.org/wiki/People’s_Socialist_Union

******

21/5/2005
N°512:Interview: Ahipeaud Martial Joseph
(ancien leader de la Fesci et cadre de l’Udpci)‘’Soro et Blé Goudé ne sont pas condamnables’’
L’intelligent d’abidjan
lire l’article :
http://www.lintelligentdabidjan.org/Quotidien/index.php?p…

******
POLITIQUE – Crise à l’Udpci :
Martial AHIPEAUD désavoue les adversaires d’Akoto Yao.
(L’Inter — Jeudi le 16 Septembre, 2004)- Hamadou ZIAO -

La crise qui secoue depuis quelques semaines l’Union pour la Démocratie et la Paix en Côte d’Ivoire, ne laisse aucun responsable de ce parti indifférent. Face au conflit de leadership entre les partisans d’Akoto et ceux de Mabri Toikeusse, qui risque de conduire à l’implosion du parti, M. Martial Ahipeaud, secrétaire général adjoint chargé de la jeunesse, de la mobilisation et des relations internationales, n’a pas voulu rester silencieux(…)
lire la suite :http://www.presseci.com/linter/articles/11295-1909.html

******

Tentative d’assassinat de Martial Ahipeaud

Abidjan.net – Lettres ouvertes
Le lundi 7 avril 2003 – [265 mots]

Bonjour à tous chers internautes d’Abidjan.Net.

Je viens d’apprendre avec une émotion sans nom la tentative d’assassinat dont a été victime dans la soirée du Dimanche 06 Avril , Ahipeaud Martial(…)
lire la suite : http://www.abidjan.net/lettreouverte/lettre.asp?ID=5993

******

Politique – Conférence du MARFES et du Front pour les Libertés Joseph Ahipeaud Martial, président du Forum pour les Libertés (FL)

• Le PDCI doit être entendu par le parquet sur les fausses CNI et les biens mal-acquis • Le général Guéi et Alassane Ouattara sont Ivoiriens, ils ont le droit de se présenter (L’Inter — Mercredi le 29 Mars, 2000)- Nicole BANCOULY -

Le Mouvement des Anciens Responsables de la FESCI (MARFES) dirigé par M. Blé Guirao Jean et le Forum pour les Libertés (FL), présidé par Joseph Martial Ahipeaud, ont tenu une conférence de presse, hier matin, à la Bibliothèque Nationale, sur le thème : « La jeunesse ivoirienne face à la transition, une vision prospective ». Selon le principal conférencier, Martial Ahipeaud, la jeunesse, aujourd’hui, n’a pas une vision sereine du paysage politique(…)
lire la suite : http://www.presseci.com/linter/articles/1249-579.html

******

CÔTE-D’IVOIRE L’opposition réduite au silence Condamnation de 77 prisonniers d’opinionAMNESTY INTERNATIONAL
DOCUMENT EXTERNE
Index AI : AFR 31/08/92 ÉFAI
Londres, 2 juillet 1992

(…) Au moins 77 prisonniers d’opinion, arrêtés en février et mars 1992, purgent actuellement en Côte d’Ivoire des peines de un à trois ans d’emprisonnement. Parmi eux figurent notamment Laurent Gbagbo, membre de l’Assemblée nationale et dirigeant du Front populaire ivoirien (FPI), principal parti d’opposition, René Dégni Ségui, président de la Ligue ivoirienne des droits de l’homme (LIDHO), et Martial Ahipeaud, président de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte-d’Ivoire (FESCI). La liste complète des noms de ces prisonniers d’opinion est jointe au présent document(…)

lire la suite…http://web.amnesty.org/library/Index/FRAAFR310081992?open…

1...45678

Rognacpourtous |
Mouvement Républicain Français |
Municipales à Périgueux ? E... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Michel TAMISIER - SAINT-YRI...
| ENSEMBLE POUR SAINT-BONNET-...
| courrierapolitique