posts dans la catégorie 'PERSPECTIVES'


OBAMA et le rêve … africain en marche !!!

J’ai regardé l’investiture du premier président Africain Américain à la télévision. Dans le salon de notre maison familiale, toute la famille s’est rassemblée pour voir le film en couleur de la réalisation de l’audace de ce jeune Africain qui a rêvé de devenir président des Etats-Unis d’Amérique pour changer le monde.

Le changement, Obama l’a dit depuis le début de sa campagne, ce n’est pas une question de race, encore moins de classe sociale ou autre. C’est avant tout le rêve de quelqu’un. Ensuite, il s’agit pour lui de se battre, de tomber sur ces gens qui comprennent son combat et enfin, de s’organiser pour arriver au bout. Il ne s’agit pas de dire « ah ! Avec un peu de chance » mais de crier haut et fort « Yes We Did it » : oui, nous avons réussi. Si Obama a réussi, c’est bien parce qu’il a compris le fonctionnement intime du système de son pays pour ensuite le mettre à rude épreuve.

Mais s’il a réussi, c’est parce qu’avant lui, des hommes et des femmes se sont sacrifiés. En un mot, il n’y a pas de génération spontanée. Il y a l’organisation, la lutte et la conviction. Je veux ici le féliciter. Je veux encore dire que rien ne lui arrivera malgré les esprits chagrins qui lui souhaitent le malheur pour ne pas qu’il accomplisse sa mission historique. Car comme en 1930, Roosevelt atteint de poliomyélite, sauva les Etats-Unis, de même, en 2009, Obama, le kamite, sauvera l’Amérique et le monde de la catastrophe économique actuelle.  Je ne doute pas une seconde qu’il réussira. La raison : il a en horreur la culture de la défaite et de la médiocrité ; donc, il va réussir. En plus, il a Dieu avec lui !

Pour moi, jeune Africain qui rêve de voir notre continent en marche, je veux me rappeler ces principes qui font la force des nations et des grands hommes. Il faut rêver grand. Mais il faut travailler dur. Il ne faut pas dire l’autre m’a empêché de réussir. Il faut plutôt proclamer « malgré les traquenards et autres pièges, j’ai réussi ». Je ne dis pas que nous ne devons pas prendre en compte le passé ou la réalité. Je dis tout simplement que le passé ne doit pas nous retenir dans les chaînes de La médiocrité, ni les difficultés, nous imposer l’échec. En définitive, si on regarde de près, Obama, ce n’est pas seulement le rêve américain.

C’est le rêve de tous, celui des Africains aussi, celui de voir leur continent être une référence. Et cela, par le travail et l’audace de l’espérance. En cela, Obama devient la symbolique d’une foi profonde en la capacité régénératrice de l’homme.

En un mot, Seule la lutte paie !

 

 

L’internet et la danse des sorciers

img3769.jpg

…….Côte d’Ivoire: Réunion du CPC du 24 Janvier. L’internet et la danse des sorciers   

Conformément aux accords de Ouagadougou qui courent inexorablement vers leur douzième mois dans quelques semaines, les trois présidents et le premier ministre qui étaient réunis sont sortis avec des propositions absolument fantastiques! Youppie!!!  En effet, selon le communiqué officiel, “s’agissant du processus électoral, les membres du CPC ont décidé d’accélérer le processus électoral, notamment par : -Le respect des dispositions des accords antérieurs relatives aux candidatures sans exclusive à l’élection présidentielle ; 

-Les facilités d’inscription sur les listes électorales des nouveaux majeurs et des Ivoiriens qui ont bénéficié des jugements supplétifs d’acte de naissance délivrés au cours des présentes audiences foraines ; -La réduction du délai légal de publication de la liste électorale ; -La publication sur internet de la liste électorale -La représentation de toutes les parties signataires de l’accord de Linas Marcoussis dans les bureaux des structures déconcentrées de la CEI”

Si je reviens sur ce communiqué, c’est bien pour deux raisons: sa similitude avec les autres déclarations de bonnes intentions au goût de café au lait servies aux populations ivoiriennes qui pourtant attendent du concret de ces cinq personnes qui gouvernent effectivement le pays, et surtout le côté absolument effarant de certaines propositions qui, à mon avis, mérite analyse. 

En effet, vu la situation au Kenya qui n’a pas encore trouvé de solution idoine, nos dirigeants hyper sérieux ont pensé qu’il fallait permettre l’inscription des personnes sur les listes. Mais encore fallait-il qu’ils y ajoutent l’internet comme moyen …moderne. Mais diantre, quelle garantie -selon eux- peut apporter la mise en ligne de la liste électorale? 

Nous voulons qu’on nous explique: 1-Comment l’internet peut garantir que tout le monde est inscrit sur la liste lorsque tout le monde n’a pas accès au net au pays? 2- Comment l’internet peut garantir la transparence du processus d’identification quand il est avéré que malheureusement ce système peut se révéler dangereux pour quiconque l’utilise sans précaution, pour ne pas dire sans garantie sécuritaire? 

3-Dans ces conditions, quelle validité aurait une liste publiée sur le net mais qui peut être sujette à caution à cause justement des possibilités de traficotage, sinon de piratage dans un contexte dominé par les limites diverses de nos systèmes administratifs et autres? 4- Est-ce que les participants ont l’exemple d’un pays au monde qui a publié sa liste électorale sur le net pour quelque raison que ce soit? Vraiment je suis désolé, mais je crois que ces cinq dirigeants, ne veulent soit pas aller dans la bonne direction, soit on pourrait dire qu’il y a un vrai problème de compréhension de choses qui paraissent pourtant simples. 

Car ce qui compte dans le processus de l’identification de la population, ce ne sont ni les Cdroms que la CEI remettra aux partis, encore moins le NET qui garantiront l’efficacité du processus. Nul ne peut vérifier l’inscription des potentiels électeurs sur les listes électorales hormis les électeurs eux-mêmes. C’est pour cela qu’en lieu et place du net, il faut publier les listes dans les potentiels bureaux de vote et amener les personnes à les valider sur quatre semaines maximum. Voilà la bonne et unique méthode qu’il faut utiliser pour faire une identification rapide, efficiente et hautement sécurisée. De toutes les façons, les représentants des partis et candidats pourront vérifier toutes les données sur place. 

Faire autre chose, c’est tout simplement chercher  à distraire une fois de plus les Ivoiriens qui ne sont plus dupes du jeu de sorcellerie en plein jour. Les sorciers, eux au moins, se cachent la nuit pour agir, même si certains se font surprendre par le jour et sont obligés de tomber des sommets des arbres. C’est certainement parce qu’ils pensent que les Ivoiriens ne voient rien qu’ils peuvent même mélanger Ouaga et Marcoussis. Mais là, c’est une autre histoire sur laquelle je reviendrai. 

Soro Premier Ministre : L’ère des temps qui changent

La semaine dernière, je vous avais promis un petit tour du côté de Ouagadougou pour qu’ensemble, nous refassions une visite plus onctueuse des lieux de l’Accord. Je pense que les nouvelles de ce jour sont bonnes et confirment ce que nous savions depuis décembre, à savoir la nomination du leader des Forces Nouvelles, Guillaume Kigbafori Soro, à la primature. Il est certes important de prêter une attention au cri de détresse d’un autre chef de la rébellion qui, par le biais du frère Claude Sahi – connu aussi sous le pseudo du temps de la Fesci comme l’Enfant Mystère-, a réclamé sa part du pouvoir. Mais la vraisemblance est que le petit de Ferké est dans les couloirs de la République et s’apprête à devenir le sixième Premier ministre de la Côte d’Ivoire indépendante.

Commencée comme un coup d’état, la rébellion a eu le temps de s’ennoblir après avoir été traitée de tous les noms par les «patriotes ». On se rappelle que le frère de Dacoury Tabley, docteur de son Etat, a été sauvagement assassiné par des extrémistes qui n’ont pas supporté son ralliement à la dissidence armée contre le pouvoir de leur frère commun Laurent Gbagbo. Lorsqu’aux lendemains de l’Accord de Marcoussis Soro Guillaume annonça que la rébellion avait le ministère de la défense et des postes clés du gouvernement, une violente manifestation conduite par son ex-frère de lutte de la Fesci, Charles Blé Goudé, a même failli emporter les éléments du sous-sol de la presqu’île de la lagune Ebrié. Depuis lors, le temps est passé.

Il y a eu la tentative de reprise de Bouaké qui a occasionné des larmes dans tous les camps. Les « patriotes » ont perdu une cinquantaine de leurs partisans dans leur résistance contre la réplique des soldats français dont le camp avait été confondu, comme par hasard à celui des rebelles par l’armée de l’air de « la Côte d’Ivoire utile ». Puis ce sera le tour des Premiers Ministres Diarra et Banny de vainement tenter de s’emparer de la citadelle imprenable de Koudou, creusant de fit leurs propres tombeaux. La suite est sans commentaire : un échec cuisant.
Mais tout ceci a laissé des traces chez le natif de Mama, qui semble lui aussi fatigué de cette guéguerre et souhaite, pour une fois, engranger les fruits de la tactique patriotique par la voie des urnes.

En acceptant dans le cadre du dialogue direct de faire des concessions ultimes pour la paix, Laurent Gbagbo veut reconnaître qu’il n’a pas pu vaincre son « petit » dans ce face-à-face inutile qui enlise notre pays dans la misère depuis 2002. Fort heureusement, le temps a coulé, la sagesse a gagné du terrain. Laurent Gbagbo est revenu vers son ami Blaise pour discuter des conditions d’un retour à une paix durable et définitive. D’ailleurs contre toute attente, les partisans les plus fervents de la guerre, reviennent sur leurs propos et se proclament chantres de la paix. Nous sommes heureux qu’ils entendent enfin raison et nous rejoignent.
En effet, nous avons toujours soutenu deux choses fondamentales dans la crise ivoirienne :
· L’origine politique de cette crise qui a pour source le refus de la classe politique de rénover le vieux système de gestion politique de la société, et
· d’autre part, la primauté des négociations entres les belligérants, condition sinequanon pour mettre fin à cette crise.
Cette dernière position était due au fait que compte tenu de la place prépondérante dans la géopolitique sous-régionale de notre pays la Côte d’Ivoire, une victoire par les armes d’une des parties signifierait tout simplement le bouleversement des donnes stratégiques en Afrique Subsaharienne. Et cela impliquait trop de choses que nombre de personnes ne voulaient aucunement voir.

Par conséquent, le dialogue direct prend ici la forme de la reconnaissance des limites des options passées. En clair, c’est l’admission qu’il faut changer les choses, ici et maintenant. C’est dans cette perspective que le locataire de la primature devient un symbole. C’est le signe des temps qui changent : le temps de la démocratie contre la guerre, le temps de la paix contre la barbarie, le temps du retour tout simplement aux revendications ultimes des signataires de l’autre Accord aujourd’hui oublié, l’Accord de Korhogo. Oui Soro à la primature signifie tout simplement le début de l’application des revendications de la coordination de la gauche démocratique. Le dialogue direct subira-t-il le même sort que l’Alliance de Korhogo ? La jeunesse prendra-t-elle la mesure de ce bouleversement pour prendre le pouvoir ? On verra dans dix mois si les rails qui ont mené les gens à Ouaga tiennent toujours la route.

La Côte d’Ivoire sera-t-elle la terre du clonage humain. Epitre aux Chrétiens de Côte d’Ivoire

Je veux vous saluer dans le nom de notre Père et de Notre Sauveur, le Seigneur Jésus Christ, le Prince de Paix, l’agneau de Dieu et l’espérance des hommes. Il est certes vrai que la situation actuelle de notre pays reste une préoccupation majeure pour tous ceux qui croient en notre Seigneur. Mais, il nous faut nous interroger sur les causes de cette tragédie et nous adresser à notre Père qui est Juste à Toujours. Pour ma part, je ne veux aucunement vous laisser dans le doute quant à mon engagement dans les Voies de Notre Dieu.

Oui, nombre d’entre vous êtes témoins que j’ai été un bouillant syndicaliste. Et c’est au nom de mon engagement pour les libertés que je me suis retrouvé dans les fers à la MACA d’abord et ensuite à Dimbokro. C’est là-bas que j’ai fait ma rencontre avec le Seigneur Jésus-Christ qui se révéla à moi puissamment. Le temps de mon témoignage viendra. Une chose est sure: je suis né chrétien méthodiste et depuis mon exil londonien, j’ai opté pour la nouvelle naissance. Et je sais ce que cela veut dire. Comme l’Apôtre Paul, je sais qu’un chrétien né de nouveau est un bébé. Il apprend à connaitre son Père et grandit de ses erreurs et de ses chutes. Mais garder sa foi en Dieu le Père et le Christ reste une donnée fondamentale. Je suis prêt à faire beaucoup de concessions sur toutes les choses sauf à renoncer à Christ. C’est pour cela que je ne suis pas prêt, en dépit des temps présents, à faire des concessions à ceux qui croient que le bonheur de l’homme est dans le matérialisme. Non le bonheur de l’homme est dans son harmonie avec sa foi. Et c’est pour cela que je vous écris pour que nos aînés dans le Seigneur qui sont censés être, pour certains des Apôtres, pour d’autres des Prophètes, des Pasteurs, etc., selon la leçon de Paul sur les dons du Saint Esprit, nous éclairent.

Lorsque j’interpellai en 2000 certains des aînés sur les révélations que le Seigneur m’avait montrées, ils ont préféré voir en moi quelqu’un qui agissait pour autre chose que la voie du Christ. Malgré la précision avec laquelle les révélations ont été faites, d’autres voies ont été préférées. Je ne suis qu’un enfant en Christ. Alors j’ai accepté que j’aie peut-être commis une erreur. Mais Dieu est vivant. Il est Unique. Il reste Vérité, Hier, Aujourd’hui et Eternellement. Alors lorsque les agences de presse nous informèrent par la suite que le mouvement Raélien avait eu une autorisation d’exercer en Côte d’Ivoire, je suis resté calme pour ne pas que certains disent encore que je suis un prophète de malheur. Lorsque la guerre qui m’avait été révélée éclata, je suis resté dans mon coin puisque le Seigneur venait ainsi de me confirmer ce qu’il avait révélé deux ans avant.

Si je suis resté loin de cette crise, c’est parce que je reste dans l’attente et la prière pour que le Seigneur touche le Cœur de ceux qui nous dirigent. Et c’est avec joie que j’ai accueilli les derniers accords d’autant plus qu’ils intègrent mes propositions de sortie de crise publiées en Septembre 2006. Cependant, je restais encore dans l’expectative, voire dans la détresse. Je me demandais pourquoi mon Cœur n’était pas dans la joie. Et le Seigneur me montra encore des scènes de violences inouïes. Une guerre pire que celle du Rwanda avait éclaté suite aux accords de Ouagadougou. Et j’ai demandé au Seigneur de m’éclairer en confirmant cette vision. Elle est venue par une personne qui a vu les scènes d’une extrême violence. C’est dire que la violence arrive. Il reste cependant encore à savoir pourquoi?

Je ne veux aucunement apparaitre pour une personne qui entend sonner le tocsin lorsque tout le monde court vers la paix et la prospérité commune. Mais une paix et une prospérité qui ne seraient pas fondées sur notre Dieu dans sa justice ne peut aucunement être. Et la guerre devient alors une plaie comme celle infligée aux Egyptiens. Car de tous les commandements, le plus grand reste celui de la croyance en un seul Dieu.

Alors comment comprendre que notre pays ose donner le feu vert à une organisation qui est reconnue par tous comme l’anti-Christ par excellence puisqu’elle proclame que les hommes sont des clones créés par des extra-terrestres? En effet les raéliens qui viennent enfin de sortir officiellement leurs têtes par l’inauguration de leur centre de recherche qu’ils vont construire à Grand-Bassam, ont déjà déclaré avoir cloné des êtres humains. Ils en ont les moyens technologiques et humains. Justement, le Dr Hortense Dodo, évêque pour l’Afrique de cette organisation, a fait la preuve de ses capacités scientifiques aux Etats-Unis. Elle est une des expertes mondialement connues de la biotechnologie, précisément, celle du clonage. Par ailleurs, le guide Afrique de cette organisation qui affirme avoir déjà fait des clones humains, Mr Taï EHOUAN, qui est un des responsables du Bnetd fait partie de ceux qui ont planché sur le dossier de la zone franche de Grand-Bassam et qui viennent ainsi de donner le quitus de l’Etat de Côte d’ivoire à une expérience qui risque de faire de notre pays la terre qui va permettre le clonage de l’homme.

En tant que chrétien, je ne suis pas d’accord. Même pour des milliers de milliards de dollars, je ne serai pas d’accord que la Côte d’Ivoire devienne la terre de l’expérimentation du clonage humain. Je comprends que Dieu ait par conséquent décidé de frapper notre pays. Mais il reste aux chrétiens de notre pays de faire aujourd’hui le choix entre Rael et Christ, entre ceux qui croient en Dieu notre Père Créateur et ceux qui font des campagnes pour affirmer que nous sommes des clones des extra-terrestres. Au lieu d’aller sur une autre planète pour se cloner, leur dévolu a été jeté sur Grand-Bassam, la première capitale de notre pays. Et ça, les chrétiens doivent le savoir. Et au-delà des chrétiens, la grande communauté des croyants en un Dieu créateur du ciel et de la terre, doivent purement et simplement demander aux autorités de notre pays de retirer ce projet satanique.

C’est pour cela que, cette fois-ci, je me suis adressé directement et ouvertement à vous. Avec notre Seigneur, disons qu’il est doux le fardeau de ceux qui croient en notre Seigneur Jésus Christ. Avec l’apôtre Paul, je veux affirmer que je ne crains rien. Mieux, je crois que c’est le temps où, comme le Prophète Elie, il fera la différence entre Lui et ceux qui croient … aux extra-terrestres.

Dr MJ Ahipeaud

Annexes

Hortense Dodo
Professor
Food Biotechnology
Office: A-111, Carver Complex Thomas Wing
Phone: 256-372-4171
Email: hortense.dodo@email.aamu.edu

Ph.D., The Pennsylvania State University (1992)
M.S. (Food Science), University of Georgia – Athens (1985)
M.S. (Animal Science), University of Abidjan, Côte d’Ivoire (1981)
B.S., University of Abidjan, Côte d’Ivoire (1979)

Research Interests
· Utilization of RNA interference strategy via PTGS to down-regulate and/or silence genes coding for allergens in peanut and to develop an hypoallergenic/allergen free peanut cultivar
· Use of the tools of molecular biology and genetic engineering to improve the nutritional qualities of food crops
Specific research activities: (1) cloning and screening peanut genomic and cDNA libraries to isolate and characterize the genes encoding offending allergens; (2) peanut tissue culture and transformation via biolistic and Agrobacterium tumefaciens to downregulate and/or silence allergens; (3) screening peanut germplasm to identify hypoallergenic or allergen-free varieties; (4) silencing allergens in peanut via a genetic engineering strategy; (5) determination of biophysical structure of allergens.
Other areas of research include the molecular characterization of trypsin inhibitors (pathogenesis related proteins), their impact on food safety and their correlation with allergens; and molecular approaches to insects and disease resistance in plants.

Selected Publications

Teaching Responsibilities

FAS 671: Introduction to Biotechnology
FAS 771: Advanced Food Biotechnology
FAS 403: Undergraduate scientific seminar
FAS 679/779: Graduate scientific seminar

Article scientifique

http://www.afaa.com.au/news/n_news-1701.aspUSA – PEANUT ALLERGEN ELIMINATED
http://www.lasvegasweekly.com/2003/04_03/columns_graymatt…The Amazing Secret Behind the Magic Nuts of Dr. Dodo
Qui est Hortense Dodo au plan des croyances spirituelles: Une raelienne.
Source: http://cipdtf.ruwenzori.net/GbagboRael.htm
Dans cette secte, Hortense Dodo joue un rôle majeur. Puisqu’elle est notamment citée avec d’autres «personnalités» dans un livre intitulé «Fier d’être Raëlien». Voici ce qu’elle y a déclaré:

D’autres publications Raëliennes parlent d’ailleurs de «La Guide Évêque Hortense DODO». Et en 2003 Elle fit parler d’elle comme porte-parole des 200 Raëliens qui s’exhibèrent nus pour défendre les OGM à Estrie, Canada(Prévention Secte).
La recherche et le développement des OGM sont donc liés à des risques. Pour cette raison on pourrait penser que les autorités Abidjanaises aient pris des précautions, notamment pour éviter une deuxième catastrophe écologique après l’affaire Trafigura.
Et en effet, il a été demandé au BNETD de faire une «étude de l’impact environnemental» de la Zone Franche(Le Temps, 04/12/2006). Le problème: Au moins un haut représentant du BNETD est également membre de la secte des Raëliens.
Car dans le même livre dans lequel Hortense Dodo explique pourquoi elle est fière d’être Raëlienne, Taï EHOUAN, Chef du Développement Humain au BNETD à Abidjan(Bureau National d’Études Techniques et de Développement), se déclare lui aussi Raëlien:

Pire Taï EHOUAN n’est pas n’importe qui : Il est même le «continental guide of Africa», donc le chef du mouvement Raëlien en Afrique.
Conclusion possible: Ce sont les membres de la secte qui ont financés le projet.

Quelques liens utiles

The Prophet Rael in Africa
http://www.raelianews.org/news.php?extend.115

L’invention de l’équipe du Dr Hortense Dodo
http://www.freshpatents.com/Down-regulation-and-silencing…
Les activités spirituelles du Dr Hortense Dodo

http://www.bravesbeat.com/bravesjournal/warliberal/archives/2003/01/will_this_be_on.html

War Liberal

CLITOAID sa charité partiellement financée par les Raeliens
http://ocean98blog.com/index.php?tag=iraq DR. HORTENSE DODO — she’s the spokeswoman for an organization that funds a medical proceedure to reverse excision – that is clitoral excision… a serious problem in some African and Islamic countries. The organization is called Clitoraid and it’s sponsored, in part, by the Raelians According to Dodo, the objectof Clitoraid is to fund clitoral retrieval operations forwomen who’ve suffered clitorectomies. To that end, Clitoraid officials are currently looking to fund a « pleasure hospital » in Ouagadougou, Burkina Faso,where women who’ve had their clitorises rebuilt can re-learn how to experience sexual pleasure. The facility should be finished by year’s end but Dodo says the organization is always looking for donations of money — or even sex toys, so the women can practice their newly found self-pleasuring skills.

Rognacpourtous |
Mouvement Républicain Français |
Municipales à Périgueux ? E... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Michel TAMISIER - SAINT-YRI...
| ENSEMBLE POUR SAINT-BONNET-...
| courrierapolitique